BDSM : les pratiques préférées des Français selon Dèmonia

BDMS les pratiques préférées des Français selon DèmoniaQuelles sont les pratiques BDSM favorites des Français ? Le sexshop spécialisé dans le fétichisme a récemment publié une enquête qui décrit ce que préfèrent faire les Français en matière de BDSM.

► Site de rencontre coquine : accéder au comparatif

Les Français sont adeptes du jeu de rôle

Dèmonia est un sexshop en ligne spécialisé dans le BDSM. Il vient notamment de publier la seconde édition de son enquête annuelle, centrée sur les pratiques BDSM des Français. Au total, ce sont 658 personnes (sur un panel mixte) entre 18 et 65 ans qui ont été interrogées.

>> Quels sont les meilleurs sites de rencontre libertine ?

Cette enquête montre que les pratiques préférées des Français sont :

  • Le jeu de rôle
  • Le fait d’être attaché, surtout avec des menottes (78,6%)
  • Les « pratiques pénétrantes » (76,7%)
  • La domination, ainsi que la soumission (46,9%)

Si pour un couple sur deux, le BDSM est une manière de booster sa vie sexuelle, pour 61,4% des interrogés, il s’agit avant tout de réaliser un fantasmePour une personne sur deux, il s’agirait simplement de pouvoir « se sentir soi-même ».

Qui sont les Français qui pratiquent le BDSM ?

Loin des clichés un peu sombres que l’on s’en fait généralement, le BDSM est une pratique ouverte à tous. L’enquête de Dèmonia montre d’ailleurs que ce sont les couples (6 cas sur 10) qui sont en plutôt adeptes ! Mieux encore, 28% des interrogés affirment que le BDSM est essentiel à la stabilité de leur couple. L’occasion alors de tester les sites de rencontre pour couples libertins ?

De plus, le BDSM se pratique à tout âge. Ainsi, les 25-35 ans sont 17,6% à pratiquer le BDSM, contre 19,6% des 35-44 ans, 25,4% des 45-54 ou encore, 22,6% des 55-64 ans. De quoi vous encourager pour tenter votre première expérience libertine ?

L’accès au BDSM

L’accès au BDSM en ligne s’est fortement développé ces deux dernières années, poussé par la crise sanitaire du COVID-19, comme ce fut également le cas pour les sites de rencontre coquine en ligne. Le communiqué de presse de Dèmonia explique notamment que « le tabou se lève progressivement grâce à Internet et les gens assument de plus en plus d’avouer leurs pratiques dans la sphère privée ».

Mais pour 40% des interrogés, la découverte du BDSM s’est principalement effectuée grâce à des médias comme les livres, les magazines ou les films. Comme quoi, 50 Nuances de Grey a quand même eu son petit effet…

► Meilleur site de rencontre coquine : lequel est fait pour moi ?

Rédigé par Cindy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.