Moins de nouveaux partenaires de rencontre coquine, plus de recyclage

rencontre coquine plageLa crise sanitaire n’a pas fini de bousculer la rencontre en ligne. Une nouvelle étude montre que les célibataires cherchent toujours des plans cul, cependant, ils ne les cherchent plus de la même façon. Décryptage. 

Des plans cul plus réguliers

29% des célibataires ont eu au moins un rapport sexuel depuis le 11 mai 2020, c’est-à-dire depuis le déconfinement. C’est déjà une bonne nouvelle.

Cependant, pour un quart d’entre eux, le rapport a eu lieu avec une personne qu’ils connaissaient déjà. Comprendre, 25% des célibataires ayant eu un rapport sexuel depuis le déconfinement se sont tournés vers leur plan cul occasionnel ou leur ex et non vers une nouvelle conquête.

L’étude menée par l’IFOP montre que seuls 5 à 6% des célibataires ont eu un rapport avec une personne rencontrée après le 11 mai. 

La Covid-19 ralentit les rencontres coquines

57% des célibataires estiment qu’il est plus difficile de rencontrer quelqu’un aujourd’hui qu’avant la crise sanitaire. En plus d’avoir fermé des lieux de rencontre et confinés les gens, la Covid-19 a rendu méfiants les célibataires. 64% des célibataires déclineront une rencontre coquine si la personne travaille dans un secteur exposé au virus. 

L’étude a été menée par l’IFOP pour le site Pornhub en juin 2020 sur un échantillon de 3018 personnes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *