Parlez de sexe ? Difficile pour les Françaises

les françaises et le sexeAborder des problèmes de sexe et d’infidélité n’est pas encore la norme chez la plupart des Françaises. De fait, Gleeden dévoile que 63% des femmes françaises ont du mal à se confier sur leur sexualité, même à leur meilleure amie. Décryptage. 

Les Françaises se confient peu sur le sexe 

Grâce à son Observatoire européen de l’Infidélité, Gleeden a pu estimer la confiance que les Françaises ont en leur meilleure amie. Parmi un échantillon représentatif de 1000 Françaises, 63% ont du mal à se confier sur la sexualité en général

Concernant l’infidélité, maître-mot du site de rencontre adultère, 34% des Françaises disent que c’est un sujet très difficile à aborder. Elles ont moins de mal à aborder leurs problèmes d’argent, de travail, de santé ou même de dépression que le fait de tromper son mari. 

Les Européennes sont plus loquaces

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Françaises ne sont pas les plus dévergondées sur le sujet. En tous cas, en ce qui concerne le fait de parler de sexe ou d’infidélité. Les Françaises et les Anglaises ont du mal à se confier sur le sexe et l’infidélité à 63%.

Cependant, ce chiffre baisse Italie (59%) et encore plus en Allemagne (50%). Les plus ouvertes sur le sujet sont les Espagnoles avec seulement 48% des femmes ayant du mal à aborder le sujet. 

Choisir le meilleur site pour une rencontre coquine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *