Se câliner pour repousser l’infidélité !

Positions sexuelles à faire en hiverAujourd’hui, c’est la journée du câlin ! Et si cet acte plein d’amour et de tendresse est très apprécié par la plupart des gens, il peut aussi être le déclencheur de l’infidélité dans un couple. C’est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé par Gleeden. Comment c’est possible ? On vous explique !

► Site de rencontre coquine : accéder au comparatif

Scientifiquement, il semble que le câlin soit très bénéfique pour la santé : baisse du stresse et de la déprime, boost des défenses immunitaires, solidifier le lien entre deux personnes… Pourtant, un sondage réalisé par Gleeden (le célèbre site de rencontre extra-conjugale) démontre que le câlin peut également être un atout pour lutter contre l’infidélité !

À noter que l’étude a interrogé 11 000 femmes (situées en France, en Belgique et en Suisse) ayant avoué avoir eu au moins une aventure lors de l’année 2021.

Un manque de tendresse

Selon l’enquête de Gleeden, le manque de câlin « au sein du couple influerait directement sur sa fidélité ». Notamment pour les femmes ! Car lorsqu’on les interroge, les membres féminins de Gleeden n’hésitent pas à répondre. Trompent-elles vraiment leur conjoint car ils ne se câlinent plus ? Et bien oui !

Elles sont ainsi 87% à expliquer que le manque de tendre et d’affection est le déclencheur principal de leur infidélité. Tandis que 79% des interrogées, « cela s’explique également par le besoin de se sentir désirées et valorisées ». Enfin, 71% d’entre elles ont estimé « que le manque de câlins a pu les pousser à l’infidélité ».

Selon Solène Paillet (directrice de la communication de Gleeden), il semblerait que les femmes aient plutôt tendance à aller voir ailleurs lorsqu’elles manquent de tendresse. Étonnant lorsque l’on pense que la tromperie est le plus souvent dictée par une frustration sexuelle. Ainsi, selon Solène Paillet, « dès lors qu’elles se sentent trop délaissées sur le plan émotionnel, elles ont un déclic et osent finalement sauter le pas de l’infidélité ».

Ne plus se câliner : un signe d’infidélité ?

Le câlin peut ainsi devenir un signe d’infidélité. Ou du moins, le manque de câlins ! Les chiffres de Gleeden le prouvent. Ainsi, 42% des interrogées « admettent faire moins d’un câlin par semaine avec leur partenaire officiel ». Tandis que 13% d’entre elles avouent « ne presque jamais recevoir de marque de tendresse de la part de leur moitié ».

Il peut donc être facile de penser que votre femme vous trompe parce qu’elle ne vous câline plus (donc, qu’elle ne cherche plus votre attention). Ou que votre mari va voir ailleurs car il n’y a plus de marques de tendresse entre vous.

Dans tous les cas, si vous voulez éviter que votre conjoint ne soit poussé à l’infidélité, il faut se câliner ! C’est ce qu’explique Virginia Satir (une psychothérapeute américaine) qui « recommande 12 câlins par jour pour se développer et s’épanouir ».

► Trouver un site de rencontre coquine

Rédigé par Cindy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.