#Sexban : les rencontres coquines interdites au Royaume-Uni

SexbanAu Royaume-Uni, il est interdit d’avoir une relation sexuelle avec un partenaire qui ne vit pas sous le même toit. La crise du Covid-19 empêche les britanniques de faire des rencontres coquines sans devenir hors-la-loi. Eclairage sur cette actualité sortie tout droit d’un roman d’anticipation.

 Faire une rencontre coquine

Les Anglais ne peuvent pas faire l’amour

Enfin si, à partir du moment où la personne avec qui ils ont une relation sexuelle habite sous le même toit qu’eux. Faire une rencontre coquine par temps de Covid-19 outre-manche ? Presque impossible ! 

Depuis le mardi 2 juin, le déconfinement commence au Royaume-Uni mais les mesures sont drastiques. Bien plus qu’en France. Les Anglais peuvent donc être pénalisés s’ils se rendent dans un autre domicile que le leur.

En effet, seul le jardin est autorisé. Ils peuvent se regrouper à maximum six dans leur jardin ou sur leur (grande) terrasse. C’est ainsi que les médias ont transformé cette actualité en Sexban (interdiction du sexe). 

#Sexban

De fait, si l’on ne peut pas aller ailleurs que dans le jardin de ses amis et proches, il est impossible d’investir la chambre à coucher. A moins d’être exhibitionniste et d’avoir une rencontre d’un soir dans le jardin, les rapports sexuels sont donc proscrits

Les médias et les réseaux sociaux se sont donc amusés à traduire cette interdiction par l’hashtag #Sexban. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *